Paroisse Catholique du diocèse de Saint-Étienne

  • News

    C'est quoi la fête de l'Immaculée Conception ?

    Une fête dédiée à Marie

    L'immaculée conception de Marie est un dogme de l'Église catholique, décrété le 8 décembre 1854 par Pie IX dans sa bulle Ineffabilis Deus. Le dogme signifie que Marie, mère de Jésus-Christ, fut conçue exempte du péché originel. 
    La fête de l'Immaculée conception est à l'origine de la Fête des lumières, célébrée chaque année à Lyon le 8 décembre.


    Vierge Marie, Vitrail, Bussy-Albieux ©Défrade
    Vierge Marie, Vitrail, Bussy-Albieux ©Défrade


    Le dogme de l'Immaculée conception définit : « Nous déclarons, prononçons et définissons que la doctrine, qui tient que la bienheureuse Vierge Marie a été, au premier instant de sa conception par une grâce et une faveur singulière du Dieu tout-puissant, en vue des mérites de Jésus-Christ, Sauveur du genre humain, préservée intacte de toute souillure du péché originel, est une doctrine révélée de Dieu, et qu’ainsi elle doit être crue fermement, et constamment par tous les fidèles. » La constitution dogmatique Lumen gentium (1964) précise qu'elle a été « rachetée de façon éminente en considération des mérites de son Fils » (LG 53) et que « indemne de toute tache de péché, ayant été pétrie par l'Esprit saint, [elle a été] formée comme une nouvelle créature. »

    Il n'est en rien lié à la conception virginale de Jésus, c'est-à-dire la croyance en le fait qu'il soit né d'une mère vierge.

    L'Immaculée Conception se fête le 8 décembre, date supposée de la conception de Marie, depuis 1477, par décision de Sixte IV.

    La fête a été confirmée par Clément XI en 1708. Elle est à l'origine de la Fête des lumières, célébrée chaque année à Lyon le 8 décembre.


    Prière à Marie pour les 150 ans du dogme de l’Immaculée Conception

    Nous te saluons, ô Immaculée, Marie, comblée de grâce
    toi qui, dès le premier instant de ton existence,
    dès ta conception, a été préservée de tout péché,
    car tu allais devenir la Mère du Sauveur.
    Aide-nous à nous tourner vers ton Fils Jésus
    et à nous détourner du péché.
    Apprends-nous à prier pour les pécheurs comme tu l’as enseigné à Bernadette,
    car tu es la Mère du Rédempteur et notre Mère.
    Nous te saluons, ô Marie, lumière de foi bienheureuse,
    par ta glorieuse Assomption
    le Père des Miséricordes t’a revêtue en ton âme et en ton corps
    de la splendeur du jour unique de la Résurrection.
    Fortifie notre foi, qu’elle imprègne de sa lumière et de sa vérité
    notre intelligence, nos actions et notre service en ce monde,
    car tu es la Mère du plus beau des enfants des hommes et notre Mère.
    Nous te saluons, Vierge Sainte,
    toi que l’Esprit de sainteté a comblé de charité et rempli de toutes grâces.
    Apprends-nous la docilité à l’Esprit d’Amour, pour être comblés d’une vraie charité.
    Donne-nous la compassion pour toute souffrance
    et une prière instante pour la paix,
    car tu es Mère de Miséricorde et notre Mère.
    Nous te saluons, Mère au pied de la Croix,
    Vierge fidèle, Mère de l’Église.
    Apprends-nous à l’aimer et à la servir
    comme le Corps même de ton Fils livré pour nous et le salut du monde,
    car tu es la Mère de l’Agneau et du Pasteur et notre Mère.
    Nous te saluons, Aurore radieuse du Salut,
    par ta glorieuse Assomption,
    tu annonces et précèdes la gloire dans leur âme et dans leur corps de tous tes enfants,
    car tu es la Mère du Monde qui vient et notre Mère.
    Fr. Albert-Marie de Monléon, o.p., évêque de Meaux.

    Vierge Marie Madone de Boisset /©Défrade
    Vierge Marie Madone de Boisset /©Défrade

    Aucun commentaire:

    Enregistrer un commentaire

    Sacrements

    Fêtes chrétiennes

    Vivre en Église