Paroisse Catholique du diocèse de Saint-Étienne

  • News

    Pourquoi recevoir le sacrement de la confirmation ?


    Comprendre le sacrement de la confirmation

    Être témoin du Christ

    Jésus ressuscité promet à ses amis les Apôtres de leur envoyer le souffle de la vie de Dieu, son Esprit qui les rendra courageux et capables d'aller dans le monde entier et de tous les peuples faire des disciples. Le jour de la Pentecôte, les Apôtres reçoivent l'Esprit Saint qui les jette dehors et leur donne la force de proclamer devant tous les habitants de Jérusalem que Jésus est ressuscité. C'est ce même Esprit Saint que les chrétiens reçoivent à leur tour dans le sacrement de confirmation ; c'est la même mission qui leur est confiée, parler de Jésus au monde entier.

    Jésus demande à ses disciples d'annoncer la bonne nouvelle de l'amour de Dieu, là où ils vivent. Les chrétiens aussi ont cette mission.. Mais ce n'est pas toujours facile. Ils savent que, tout seuls, ils n'en sont pas capables, ils ont besoin de la force de l'Esprit Saint ; alors ils reçoivent le sacrement de confirmation.

    Les chrétiens croient que l'Esprit Saint donne le courage d'aller vers ceux qui ne connaissent pas Dieu, donne la force de parler de Dieu, aide à vivre comme Jésus le demande et aide à être témoin de l'amour de Dieu : " L'Esprit vient au secours de notre faiblesse ", dit saint Paul dans sa lettre aux Romains, (Rm 8, 26-27). "L'Esprit met en nos cœurs l'amour de Dieu."


    Une histoire pour comprendre : "Un homme possède une ferme"

    Un jour, cet homme annonce à ses amis la naissance de son fils : celui-ci est donc l'héritier, celui qui plus tard s'occupera, à son tour, de la ferme de son père. Un jour, il devient adulte, son père rassemble tous ses amis et leur présente son fils. Désormais, c'est lui qui prend la ferme en charge. Pour le fils, c'est une étape importante : il est reconnu, il a sa place, il a un rôle à tenir.
    Pour un chrétien, c'est un peu la même chose : sa naissance, c'est son baptême et lorsqu'il prend sa place, sa part de responsabilité dans l'Église, c'est sa confirmation. Être confirmé, c'est devenir un chrétien adulte. L'Église demande à ceux qui se marient, qui sont parrains ou marraines d'être des chrétiens confirmés.

    L'onction du saint chrême

    Le Saint Chrême est la même huile parfumée que celle reçue le jour du baptême. L'évêque, tout en ayant la main sur la tête du confirmand, trace une croix sur son front avec l'huile sainte pour signifier que l'Esprit Saint sera toujours avec lui. Généralement, ce geste est précédé d'une première prière à l'Esprit Saint que l'évêque dit, les mains étendues. Par ce geste, il implore l'Esprit Saint pour que le confirmand le reçoive dans toute sa richesse : esprit de sagesse et d'intelligence pour comprendre ce que Dieu attend de lui et savoir comment vivre ce projet de Dieu sur lui ; esprit de conseil et de force pour décider de quelle manière il va vivre et avoir le courage de le faire ; esprit de connaissance et d'amour pour découvrir qui est Dieu et pour respecter son alliance, l'aimer comme un fils aime son père ; et l'esprit d'adoration. Autrefois, l'évêque donnait ensuite une petite gifle au confirmé pour montrer que le nouveau confirmé est devenu fort. Aujourd'hui, l'évêque échange un signe de paix avec le nouveau confirmé.

    confirmation don de l'Esprit
    Confirmation don de l'Esprit


    Quels images peut-on utiliser pour parler de l'Esprit Saint :

    • Une colombe : l'Évangile nous dit en effet que le jour de son baptême, Jésus vit " l'Esprit de Dieu descendre comme une colombe et venir sur lui " Mt 3, 16 (une colombe peut voler sans faire le moindre bruit).
    • Un souffle : on ne voit pas le vent mais on voit ce qu'il fait. Il couche les épis de blé dans les champs, il agite les branches des arbres, il fait tourbillonner les feuilles en automne. Ainsi, on ne voit pas l'Esprit Saint mais on voit ce qu'il fait dans le cœur des hommes.

    Aucun commentaire:

    Enregistrer un commentaire

    Sacrements

    Fêtes chrétiennes

    Vivre en Église