Paroisse Catholique du diocèse de Saint-Étienne

  • News

    "Joseph... mon ami" par Roger Kumbu Situ

    Témoignage du père Roger Kumbu Situ, curé de la paroisse Saint Vincent en Lignon lors de la veillée de prière qui s'est déroulée dimanche 13 mars 2011 à 18 h 30 à l'église de Boën.
    Père Joseph et père Roger Kumbu Situ Situ
    Père Joseph et père Roger Kumbu Situ Situ


    Joseph,

    C’était un homme qui nous a tous marqué par son ministère sacerdotal, franchement c’est incontestablement le prototype d’un Bon Pasteur à l’image de Jésus. Ensuite il nous a marqué par son savoir vivre en société, par son humour, par son sourire qu’il partageait autour de lui par ses nombreuses blagues, etc… je ne saurai vraiment pas lister toutes les qualités qu’il avait et tous les souvenirs que nous gardons tous de lui.

    J’ai été personnellement frappé par un fait par rapport à sa mort que je voudrais bien partager avec vous. De fait, il m’a dit et je pense qu’il l’a dit également à beaucoup d’entre vous : « Quand je mourrai, le jour de mes funérailles, vous me mettrez la musique « Le printemps » de Vivaldi. Je me rends compte après coup que le printemps a lieu entre les mois de mars-avril-mai, cela lui disait énormément de choses, pas uniquement parce qu’il adorait tant le chef d’œuvre de ce grand musicien Vivaldi. Cependant, je me permets en fait de dire que Joseph était un contemplatif, il a communié avec Dieu avec les éléments de la nature et avec son réseau relationnel. Et, les contemplatifs, ce sont des amis de Dieu. En plus Dieu exauce leurs prières et leurs vœux, n’avons-nous pas lu dans l’antienne d’ouverture de ce premier dimanche de carême, je cite : « Quand mon serviteur m’appelle, dit le Seigneur, je lui réponds, je reste auprès de lui dans son épreuve. Je vais le délivrer, le glorifier, de longs jours je vais le rassasier». Je trouve qu’il est mort au commencement du printemps, curieuse coïncidence ? non je ne pense pas. Moi, je découvre en cela une grâce spéciale. Et cette grâce c’est celle-ci : « Heureux les morts qui s’endorment dans le Seigneur. Ils se reposent de leurs peines, car leurs actes le suivent. » lisons-nous dans Apocalypse

    A mon humble avis ce qu’il a fait comme actes, les beaux souvenirs que nous gardons de lui, ces plaisanteries de bon goût et non de mauvais goût, son dynamisme dans le ministère, comme un véritable Bon Pasteur, etc… Bref, tous ses actes le suivent premièrement par le fait que nous soyons venus nombreux à cette veillée de prière - et bien entendu nous y serons encore nombreux mardi (jour de ses funérailles) pour lui dire un dernier adieu, je n’en doute pas - et ensuite ses actes le suivent pour avoir reçu la grâce de voir son vœux être exaucé par Dieu pour commencer un autre printemps de sa vie - par la grâce d’une belle mort, en plus. Il s’est endormi dans le Seigneur. Et c’est cette image qu’il nous présente à la chambre funéraire de Boën où son corps est exposé avant ses funérailles ce mardi 15 mars 2011. C’est vrai et je rends témoignage pour autant qu’il a commencé son printemps, une nouvelle vie, la vie sans peine, sans souffrance sans cachets à prendre impérativement chaque jour, bref la vie éternelle.

    Joseph, s’il te plaît prie pour nous tous, tes membres de famille, tes amis, tes fidèles que tu as tant aimés, tes confrères dans le sacerdoce, pour le diocèse de Saint Etienne, pour l'Eglise universelle et pour le monde. AMEN !

    P. Roger Kumbu Situ

    Aucun commentaire:

    Enregistrer un commentaire

    Sacrements

    Fêtes chrétiennes

    Vivre en Église