Demander des funérailles - Saint Vincent en Lignon

Comment demander des funérailles  ?

Pour des funérailles, appeler d’abord les Pompes Funèbres puis le portable des funérailles au 06 88 73 13 03 (coordination funérailles). On vous mettra ensuite en relation avec l'équipe d'accompagnement des familles en deuil de votre relais (regroupement de villages) pour organiser les funérailles. 

Aujourd'hui, des baptisés reçoivent la mission de préparer et d'animer la célébration des obsèques. Si le prêtre est absent, elles assurent aussi la conduite de la célébration à l'église. Elles vous donneront également des éléments pour une prière au cimetière.


Les funérailles ne sont pas un sacrement mais une célébration liturgique pour laquelle des laïcs sont formés et mandatés.

 

Préparation de la célébration 

Au moment de l'accueil, il vous sera remis un livret pour choisir les lectures de la célébration. On vous mettra en contact avec les personnes que vous rencontrerez pour préparer la célébration.
Lors de cette rencontre on abordera : 
 - La personnalité du défunt et les circonstances de son décès,
- Le sens que l’on veut donner à la cérémonie en tenant compte de l’assemblée,
- Le choix des textes,
- Les intentions de prière pour la prière universelle,
- Les chants et la musique,
- La participation des proches (lecture des textes, rite de la lumière)
- Éventuellement un témoignage sur le défunt.
Beaucoup de familles souhaitent personnaliser la cérémonie, par exemple ils lisent un poème ou un texte qui était cher au défunt ou ils se recueillent en écoutant un morceau de musique qu’il aimait.


Coordination 

La coordination pour l'ensemble de la paroisse Saint Vincent en Lignon entre les personnes faisant l'accueil dans les villages, les entreprises de pompes funèbres et les prêtres de la paroisse, est assurée par une équipe de personnes de Boën.


Quelle somme faut-il prévoir pour des funérailles ? 

Funérailles. - 160 euros 

Traditionnellement, lors des grands moments de la vie chrétienne (baptêmes, confirmation, mariage, funérailles....), les catholiques font une offrande ponctuelle spéciale, en plus de la quête faite au cours de la cérémonie. Bien sûr, le montant de l'offrande est toujours libre : chacun donne vraiment selon sa conscience et ses possibilités réelles (en toute justice, ce chiffre n'aura pas le même poids dans un foyer ayant un ou deux bons salaires et dans un foyer vivant avec un revenu minimum. Certaines familles pourront donner moins, d'autres plus...). En rigueur de terme, une prière est toujours gratuite : on n'achète pas l'efficacité de la grâce de Dieu avec de l'argent ! Simplement, les responsables de l'Eglise font appel à la générosité et au bon sens de ceux qui demandent le soutien et le service spirituel de l'Eglise. En effet, il faut se souvenir que la religion catholique ne pourrait pas exister en France sans le soutien financier de ceux qui lui font appel. 
Vous pouvez faire passer votre enveloppe à la cure de Boën (pour les chèques, mettre à l'ordre de "ADSE Paroisse Saint Vincent en Lignon").


Les funérailles à l’Église, pourquoi ?

Pourquoi les rites sont-ils nécessaires ? (1)

Depuis des millénaires, toutes les civilisations ont exprimé leur espoir en l’au-delà par des rites nombreux et très riches. Cette ritualisation de la mort est indispensable aux vivants car elle permet d’exprimer leur souffrance et de ta canaliser.


Pourquoi à l’Église ?

Dans notre société tentée d’occulter la mort, l’Église voudrait aider à combler ce vide créé autour des défunts et de leurs proches. L’Église nous fait redécouvrir notre identité chrétienne et nous rappelle la tendresse de Dieu envers chacun de nous, La Foi donne un sens à la mort et par là même, un sens à la vie. La Foi ne donne pas toutes les réponses mais elle nous donne l’espérance d’une vie éternelle.

Lors de ce passage à l’Église, c’est toute une communauté qui vient entourer le défunt et sa famille et participer à cet à Dieu.

Pourquoi par les laïcs ?

Les funérailles chrétiennes ont fait l’objet, en octobre 1996, d’orientations diocésaines officiellement promulguées par l’ Évêque du diocèse de Saint-Étienne. Elles ont été renouvelées en décembre 2005. « Un nombre important de personnes qui ne partagent pas la foi chrétienne se rassemblent à l’occasion de mariages et de funérailles. Il convient d’en tenir compte et d’avancer à leur pas dans une perspective catéchuménale. Pour les mariages et les funérailles, on prévoira habituellement une autre célébration que celle de l’Eucharistie. » (Orientations diocésaines, chapitre 2 n° 326)

Les funérailles ne sont pas un sacrement mais une célébration liturgique pour laquelle des laïcs sont formés et mandatés. Ils ne remplacent pas les prêtres, mais en lien avec eux, par leur baptême et au nom de la communauté chrétienne, ils assurent ce service pastoral. Leur mission est d’accompagner les familles en deuil et de les aider à vivre un moment difficile. Au service de leurs frères, dans le respect de chaque membre de l’assemblée, ils témoignent de leur foi et manifestent leur espérance chrétienne. Par ailleurs, étant donné le nombre de funérailles et le nombre de prêtres, il n’est pas possible matériellement d’avoir un prêtre pour chaque célébration. « Enfin, lorsqu’un prêtre préside, c’est lui qui décide s’il y aura ou non l’Eucharistie, S’il s’agît d’un prêtre parent ou ami proche du défunt ou de sa famille, il prendra sa décision en concertation avec le curé et /ou l’équipe funérailles paroissiale. »

1] Extrait de « Funérailles et Eucharistie », textes de référence n° 5 et 6. 26 décembre 2005. Présentations par Mgr Pierre Joatton. Commission diocésaine des funérailles de Saint-Étienne. 10 Juillet 2006.


Questions courantes sur les funérailles catholiques

  • Quel est le sens des obsèques chrétiennes ?
  • En quoi consiste la préparation de la célébration des obsèques ?
  • Quel est le sens des différents rites lors des obsèques ?
  • Peut on faire les obsèques religieuses au funérarium ?
  • Peut-on se faire incinérer et avoir une cérémonie à l’église ?
  • Quel est l’avis de l’Eglise sur la crémation ?
  • Pour le chrétien, qu’y a-t-il après la mort ?
  • L’enfer et le purgatoire existent-t-il ?

    Sur le diocèse, le service de la pastorale du deuil

    La pastorale du deuil a pour mission l’accueil des personnes et des familles qui viennent de perdre un proche, la préparation et la célébration des funérailles du défunt et l’accompagnement des personnes dans le temps du deuil. L’expérience de la mort ouvre à une double Pâque : le passage du défunt qui est remis entre les mains du Père et le passage que vivent les proches confrontés à une absence.
    Au sein du pôle diaconie, le service diocésain de la pastorale du deuil aide les paroisses à mettre en œuvre cet accompagnement, dans l’espérance de la résurrection, et cette évangélisation. Pour cela, il propose des formations et des outils, en lien avec les différents acteurs. Il aide au discernement dans les situations particulières et favorise des temps de relecture.


    Prières pour des funérailles

    A ceux que j'aime et qui m'aiment !

    Prière lue après la communion lors des funérailles du père Joseph Faucoup qui ont eu lieu mardi 15 mars 2011 à l'église de Boën.

    A ceux que j'aime et qui m'aiment !
    Quand je ne serai plus là, relâchez-moi,
    Laissez-moi partir.
    Car j'ai tellement de choses à faire et à voir.
    Ne pleurez pas en pensant à moi,
    Soyez reconnaissants pour les belles années,
    Pendant lesquels je vous ai donné mon amour.
    Vous ne pouvez que deviner
    Le bonheur que vous m'avez apporté.
    Je vous remercie de l'amour que chacun vous m'avez démontré,
    Maintenant, il est temps pour moi de voyager seul.
    Pour un court moment vous pouvez avoir de la peine.
    La confiance et la prière vous apporteront réconfort et consolation.
    Nous ne serons séparés que pour quelque temps.
    Laissez les souvenirs apaiser votre douleur.
    Je ne suis pas loin et la vie continue…
    Si vous avez besoin, appelez-moi et je viendrai.
    Même si vous ne pouvez me voir ou me toucher, je serai là.
    Et si vous écoutez votre cœur, vous éprouverez clairement
    La douceur de l'amour que j'apporterai.
    Quand il sera temps pour vous de partir,
    Je serai là pour vous accueillir.
    Absent de mon corps, présent avec Dieu.
    N'allez pas sur ma tombe pour pleurer,
    Je ne suis pas là, je ne dors pas,
    Je suis les mille vents qui soufflent,
    Je suis le scintillement des cristaux de neige,
    Je suis la lumière qui traverse les champs de blé,
    Je suis la douce pluie d'automne,
    Je suis l'éveil des oiseaux dans le calme du matin,
    Je suis l'étoile qui brille dans la nuit.
    N'allez pas sur ma tombe pour pleurer,
    Je ne suis pas là. Je ne suis pas mort.

    Prière de Charles Singer

    Seigneur Jésus-Christ, avant de ressusciter,
    Tu as reposé trois jours en terre ;
    Et depuis ces jours là, la tombe est devenue
    Pour les croyants, signe d'espérance en la résurrection.
    Nous te prions, Toi qui es la résurrection et la vie ;
    Donne à notre défunt de reposer en paix dans son tombeau,
    Jusqu'au jour où tu le réveilleras
    Pour qu'il voit de ses yeux la lumière sans déclin.
    Sur les chemins quotidiens de notre vie où il nous précède et nous attend, Jésus nous apprend à ressusciter Car la résurrection n'est pas un état final qui adviendrait brutalement à notre mort : c'est une éclosion, c'est une avancée. Jésus nous apprend à ressusciter car on apprend à ressusciter comme on apprend à faire ses premiers pas et à se tenir debout.
    A la suite de Jésus, vivre c'est apprendre à ressusciter : c'est apprendre à vivre en homme et en femme, chaque jour, de façon humaine, tout simplement, c'est apprendre à donner de soi, c'est apprendre à croire que Dieu se consacre au bonheur du monde, c'est apprendre à espérer que la vie a un sens et que la mort est un passage... c'est apprendre à vivre selon l'Evangile parce que c'est le chemin tracé par Jésus et sur lequel il nous précède afin de nous introduire dans la Résurrection !

    Pourquoi donner une messe pour un défunt ?

    Lire l'article ICI


    Vous pourriez aimer ces articles également

    0 Comments