Paroisse Catholique du diocèse de Saint-Étienne

  • News

    "Salut Joseph !" par Philippe Brunel

    Témoignage du Père Philippe Brunel, curé de la paroisse Saint Vincent en Lignon de 1993 à 2010, lors de la veillée de prière qui s'est déroulée le dimanche 13 mars 2011 à 18 h 30 à l'église de Boën.

    Père Joseph avec le père Philippe Brunel-2008

    Salut Joseph !

    C'est bizarre, ce que je ressens dans mon coeur, ce soir... ce n'est pas de la tristesse.
    C'est presque le contraire !
    Car ce soir, je suis HEUREUX de te retrouver.
    Oui, HEUREUX : comme presque à chacune de nos rencontres, pendant ces années où tu m'as appelé "Monsieur le curé".

    Ce soir encore, j'ai l'impression de revoir ces yeux affectueux,fraternels et taquins, que tu as si souvent su m'adresser. Comme un père. Ou plutôt, comme un grand frère !

    Je n'étais pas le seul à apprécier ta compagnie, ça c'est sûr !

    Et j'ai pu mesurer bien des fois la qualité et la profondeur des graines de vie et de foi que tu as semées dans le quotidien de bien des gens.

    Certaines de ces graines sont peut-être encore cachées... mais il y en beaucoup qui ont déjà germé en Église, donnant de beaux arbustes, de bons fruits, et encore d'autres graines...

    Merci pour ça, Joseph ! Au nom de tous ceux qui sont ici, et au nom des frères prêtres de notre diocèse. Tu as bien fait ton travail sur cette terre !

    Personnellement, je n'oublierai jamais la manière si fraternelle et si simple avec laquelle tu m'as accueilli, lorsque je suis arrivé comme prêtre sur l'Anzon-Lignon... La manière aussi dont tu m'as aidé pour comprendre bien des choses et bien des gens ; et comment tu m'as soutenu discrètement, encouragé, supporté peut-être.

    Avec toi, j'ai vraiment compris qu'il existe bel et bien une fraternité des prêtres toute particulière, à cause de Jésus-Christ.

    Il faut dire que, malgré notre différence d'âge, nous partagions assez souvent la même vision des choses, sur bien des aspects. Et j'ai toujours admiré ton ouverture de coeur, ton humanité et ta jeunesse d'esprit. A quatre-vingt un ans, tu me demandais encore d'aller acheter pour toi un manuel spécialisé, pour rechercher plus facilement des mots dans la Bible !

    Je ne veux pas en dire plus long. Simplement, Joseph, te demander de nous aider, de là où tu es, dans le coeur de Dieu, à laisser germer toutes les graines de vie et de foi, qui sont en nous.

    Pour être encore plus témoins et serviteurs de l'Evangile de Jésus-Christ.
    Pour continuer à donner un visage HEUREUX à notre Église.
    Pour laisser germer, aussi, les "graines de prêtres" semées ici.
    Fais encore ça pour nous s'il te plaît, Joseph !

    Père Philippe Brunel


    Aucun commentaire:

    Enregistrer un commentaire

    Sacrements

    Fêtes chrétiennes

    Vivre en Église