Paroisse Catholique du diocèse de Saint-Étienne

  • News

    Benoît XVI rencontre les séminaristes de Saint-Etienne

    La journée de prière pour les vocations a eu lieu le week-end du 14 et 15 mai 2011. Une journée pour prier pour que des vocations naissent et se déclarent. C'est 'occasion de revenir sur la rencontre du pape Benoît XVI et des séminaristes de notre diocèse. Il les a invité à rendre témoignage à « la lumière de la résurrection du Christ qui est un message de vérité et de vie ».

    Rodolphe Berthon, séminariste, à Rome pour la béatification de Jean-Paul II
    Rodolphe Berthon, séminariste, à Rome pour la béatification de Jean-Paul II

    Chaque année, le 4e dimanche après Pâques, nous sommes invités à prier pour les vocations spécifiques (prêtres, diacres, religieuses et religieux, moines et moniales, personnes consacrées). Cette année le Pape Benoit XVI nous invite à réfléchir sur le thème : « Proposer les vocations dans l’Eglise locale » [nos communautés].

    Benoît XVI encourage les séminaristes de Saint-Etienne

    Benoît XVI a encouragé les séminaristes de Saint-Etienne (France) présents à l’audience du mercredi 27 avril 2011, place Saint-Pierre à rendre témoignage à « la lumière de la résurrection du Christ qui est un message de vérité et de vie ».

    Parmi les visiteurs francophones, le pape a en effet salué l’évêque de Saint-Etienne, Mgr Dominique Lebrun. Des délégations de Paris, Strasbourg, Evreux, Arras, Cambrai, Autun, Metz, des paroisses de différents diocèses français, des confirmands d’Alençon et Sées - très enthousiastes - , et des élèves et formateurs de différents collèges et lycées français participaient aussi à l’audience, sous un soleil encore doux.

    « Je salue avec joie les pèlerins francophones et particulièrement les séminaristes de Saint-Etienne accompagnés de Mgr Dominique Lebrun », a déclaré le pape avant de les encourager en leur indiquant leur mission : « Puissiez-vous être le ferment nouveau de notre monde en apportant à tous les hommes la lumière de la résurrection du Christ qui est un message de vérité et de vie ».

     « Bonnes fêtes de Pâques à vous tous », a conclu Benoît XVI.

    Anita S. Bourdin ROME, Mercredi 27 avril 2011 (ZENIT.org)


    Béatification de Jean-Paul II le 1er mai 2011



    Six ans après sa mort, le pape Jean Paul II a été proclamé « bienheureux » par son successeur Benoît XVI, lors d’une cérémonie de béatification dimanche 1er mai 2011 au Vatican qui a attiré plus d’un million de personnes venues du monde entier dans une ambiance joyeuse et fervente.
    Jean-Paul II a été proclamé bienheureux par Benoît XVI, six ans après sa mort, en ce dimanche de la Miséricorde divine 1er mai 2011. Un évènement planétaire, pour « croyants » et « non-croyants ». Pour la multitude, il est déjà saint. Pour Benoît XVI il a été un timonier de Vatican II.

    Benoît XVI a présidé la messe de béatification sur le parvis de la basilique Saint-Pierre orné d’un jardin à l’italienne parfumé de milliers de plants de lavande bleue, de fleurs blanches et or, d’oliviers argentés centenaires, de buissons géométriquement taillés et de jeunes cyprès : un hommage de la région italienne des Pouilles à Jean-Paul II.

    L’événement a été suivi par les télévisions d’une centaine de pays : 2300 journalistes, de 101 pays, ont été accrédités par le Saint-Siège, tous media confondus. De nombreux sites Internet permettaient de suivre l’événement dans leurs langues, ainsi que des centaines de radios. Des délégations officielles de plus de 87 pays, ont participé à l’événement.

    Cette béatification avait été réclamée et espérée dès la messe de ses funérailles présidée sur ce même parvis, par le cardinal Joseph Ratzinger, alors doyen du collège cardinalice. Jean-Paul II s’est éteint le 2 avril 2005, veille liturgique du dimanche « de la miséricorde », institué le dimanche après Pâques par Jean-Paul II lui-même en l’an 2000, selon la demande faite par le Christ à sainte Faustine Kowalska.

    « Si souvent, tu nous a bénis de cette place. Saint-Père, aujourd’hui nous t’en prions, bénis-nous ! » : ce dernier ajout de Benoît XVI à son homélie a été salué par les applaudissements de la foule de plus d’un million de personnes rassemblées une nouvelle fois par Jean-Paul II à Rome. "Oui, puisses-tu nous bénir, Très Saint Père, nous confions ta chère âme à la Mère de Dieu, ta Mère, qui t’a conduit chaque jour et te conduira maintenant à la gloire éternelle de son Fils, Jésus Christ, notre Seigneur. Amen".

    A la fin de la messe de béatification de Jean-Paul II et avant la récitation du Regina Coeli, le pape Benoît XVI a salué les fidèles et les pèlerins réunis Place St-Pierre et aux environs du Vatican, le 1er mai 2011. Il s’est ensuite recueilli devant le cercueil du nouveau bienheureux.


    Jean-Paul II repose désormais dans la chapelle Saint-Sébastien

    La Basilique Saint Pierre a fermé ses portes lundi 2 mai 2011 à 18h15. Le cercueil de Jean-Paul II a été transféré par les chanoines du chapître du Vatican, dans la chapelle Saint Sébastien, située près de l’entrée de la basilique sur la droite de la nef. La cérémonie n’était pas publique. Depuis la fin de la messe de béatification dimanche, des milliers de pélerins ont défilé devant le cercueil de Jean-Paul II en la basilique Saint-Pierre, un fleuve ininterrompu de personnes. Extrait vendredi matin de la crypte, le cercueil avait été exposé à l’autel principal de la basilique Saint-Pierre devant le baldaquin du Bernin, posé sur un grand tissu blanc et or, entouré de roses blanches et jaunes. Une copie d’un précieux Evangéliaire du Moyen-Age, avait été posée ouverte, sur le large cercueil en chêne. Des fidèles ont laissé des lettres, des billets, des fleurs, des cierges et autres objets en signe de leur attachement à Jean-Paul II. Les visites à la nouvelle tombe de Jean-Paul II ont rouvert le lendemain matin dès sept heures.


    Benoît XVI vénère le Bienheureux Jean-Paul II


    A la fin de la messe de béatification de Jean-Paul II et avant la récitation du Regina Coeli, le pape Benoît XVI a salué les fidèles et les pèlerins réunis Place St-Pierre et aux environs du Vatican, le 1er mai 2011. Il s’est ensuite recueilli devant le cercueil du nouveau bienheureux.

    Le pape Benoît XVI a d’abord souhaité en français que « la vie et l’œuvre du bienheureux Jean-Paul II soit source d’un engagement renouvelé au service de tous les hommes et de tout l’homme ! Je lui demande de bénir les efforts de chacun pour construire une civilisation de l’amour, dans le respect de la dignité de chaque personne humaine, créée à l’image de Dieu, avec une attention particulière à celle qui est plus fragile ».

    S’adressant ensuite aux pèlerins de langue anglaise, Benoît XVI a souhaité que l’exemple du bienheureux « d’une foi ferme dans le Christ, le Rédempteur de l’homme, nous inspire de vivre pleinement la nouvelle vie que nous célébrons à Pâques, pour être des icônes de la miséricorde divine et œuvrer pour un monde dans lequel la dignité et les droits de chaque homme, femme et enfant soient respectés et encouragés ».

    Je vous invite, a-t-il dit alors aux fidèles de langue espagnole, « à suivre l’exemple de fidélité et d’amour du Christ et de l’Eglise qu’il nous a laissé en précieux héritage. Que, du Ciel, son intercession vous accompagne toujours pour que la foi de vos peuples se maintienne dans la solidité de ses racines et que la paix et la concorde participent au développement de vos peuples ».

    Saluant les autorités polonaises, le Pape a demandé que leur compatriote leur « obtienne, ainsi qu’à leur patrie terrestre le don de la paix, de l’unité et de toute prospérité ». Benoît XVI a conclu en remerciant les autorités italiennes de leur collaboration dans l’organisation de cette journée.

    « J’adresse mon salut le plus affectueux à tous les pèlerins réunis Place St-Pierre, dans les rues adjacentes et dans divers autres lieux de Rome, et à ceux qui sont unis à nous par la radio et la télévision, dont les responsables et le personnel ne se sont pas ménagés pour offrir aussi aux plus éloignés la possibilité de participer à ce grand jour…, aux malades et aux personnes âgées dont le nouveau bienheureux se sentait particulièrement proche ».

    Après la messe, Benoît XVI, accompagné des Cardinaux concélébrants, s’est rendu à l’intérieur de la Basilique vaticane pour vénérer le nouveau bienheureux, suivis par les invités de marque et les corps constitués présents, puis les évêques et les fidèles.

    Source : VIS du 1er mai 2011

    Aucun commentaire:

    Enregistrer un commentaire

    Sacrements

    Fêtes chrétiennes

    Vivre en Église