Paroisse Catholique du diocèse de Saint-Étienne

  • News

    Messe d'entrée en Avent : un dialogue pour présenter "Diaconia 2013"

    Pour la liturgie du premier dimanche de l'Avent, 26 et 27 novembre 2011, la démarche Diaconia 2013 servons la fraternité sera mis en avant par des gestes symboliques notamment une procession d'entrée avec le livre des Merveilles et des fragilités et un dialogue d'ouverture présentant la démarche. Voici celui que propose la paroisse Saint Vincent en Lignon.



    Liturgie du 1er dimanche de l'Avent 2011

    Dialogue entre le célébrant et une personne de l'équipe litrugique.


     Lecteur : Tiens, c’est bizarre. Aujourd’hui il y a trois livres ! D’habitude il n’y en a qu’un : celui de la Parole !

    Célébrant : C’est vrai ; mais aujourd’hui n’est pas un dimanche comme les autres.D’abord parce que c’est le 1er dimanche de l’Avent. Pendant quatre semaines, nous allons nous préparer à fêter l’événement inouï de Noël : le jour où Dieu s’est fait l’un de nous. Le jour où le Fils de Dieu, Jésus, est devenu le frère de chacun de nous et de tous les hommes.

    Lecteur : Oui, je sais : on le fête tous les ans. Mais pourquoi ces deux autres livres ?

    Célébrant : Aujourd’hui, avec toute l’Eglise de France et dans toutes les paroisses de notre diocèse stéph anois, nous entrons dans « Diaconia 2013 ». Regarde : c’est ce qui est écrit sur l'affiche : « Diaconia 2013 – Servons la fraternité ! »

    Lecteur : Diaconia 2013 ???... Jamais entendu parler !

    Célébrant : Justement, c’est à partir d’aujourd’hui qu’on va commencer à en parler. Et jusqu’en 2013 ! Nos évêques de France ont décidé d’inviter tous les catholiques à prendre le temps de bien réfléchir à ce que l’on appelle « la Diaconie » de l’Eglise. C’est-à-dire à la fraternité et au service des frères que nous avons à vivre, en tant que chrétiens. C’est le sens du mot « DIACONIE » : le service, la charité, l’amour concret de nos frères.

    Lecteur : C’est si important que ça ?

    Célébrant : Très important !! Car vivre la charité (ce qu’on appelle souvent la solidarité), n’est pas un accessoire, un « à côté » de notre foi. La Charité fait partie de la Foi et de la Mission de l’Eglise de Jésus-Christ, pour vraiment annoncer son évangile.« Celui qui dit qu’il aime Dieu et qui n’aime pas son frère est un menteur » dit Saint Jean.

    Lecteur : Alors, si je comprends bien, ce « Diaconia 2013 », ça concerne surtout le « Secours Catholique », l’Antenne Solidarité, la « Conférence St Vincent de Paul », ou encore le « CCFD-Terre Solidaire » ?

    Célébrant : Non, justement !! Ce n’est pas seulement pour eux ! C’est pour toi (vous), pour moi, pour chacun de nous, chacun de nos groupes, chacune de nos paroisses.

    Lecteur : D’accord je comprends. Mais qu’est-ce qui va se passer jusqu’en 2013 ?

    Célébrant : Et bien voilà : à partir d’aujourd’hui jusqu’au Carême prochain, toute l’Eglise de France, c’est-à-dire toutes les paroisses, tous les mouvements, tous les groupes et même, tous les catholiques sont invités à approfondir le « pourquoi » et le « comment » de ce service des frères et de la Charité. Et la Parole de Dieu va nous aider à mieux découvrir l’importance de la « Diaconie » de toute l’Eglise.

    Lecteur : Ah, c’est bien ! Mais je ne vois toujours pas le rapport avec ces deux livres !

    Célébrant : Et bien, tu vois, ce sera notre moyen concret pour entrer tous ensemble dans la démarche « Diaconia 2013 ».

    ■  Il y a d’abord le « livre des merveilles » : pour recueillir ‘’les merveilles de fraternité et de solidarité’’ que nous vivons déjà, ou dont nous sommes témoins, nous, les chrétiens.
    ■ et puis il y a le « livre des fragilités » : au cours de nos échanges jusqu’au Carême, nous allons noter sur ce livre blanc les situations de fragilité ou d’injustice, et les différentes formes de pauvretés que nous voyons, nous, les chrétiens… Dans notre quartier, notre lotissement, notre village, notre entreprise, notre école, dans les familles, mais aussi à partir de notre paroisse, ou à l’occasion de nos activités en Eglise…

    Lecteur : Ah d’accord ! Aujourd’hui ces livres sont vides, mais on va les remplir avec tous nos échanges sur la Charité et la Fraternité ? C’est ça ?

    Célébrant : Oui c’est ça. Et ils iront enrichir les deux « Livres des Merveilles et des Fragilités » de toute l’Eglise de France. Ensuite, cela servira pour nous fixer des orientations de Charité et de Fraternité, qui seront données lors d’un grand rassemblement national à Lourdes, en mai 2013.  Mais nous commençons dès aujourd’hui. « Veillez » nous dit l’Evangile. Oui ! Veillons, regardons autour de nous. Suivons cette étoile qui va nous conduire à la crèche… Vers cette vie des hommes, vie de fragilités et de merveilles. Cette vie, que nous offrirons déjà tout à l’heure, avec le pain et le vin dans l’Eucharistie, pour qu’elle devienne en Jésus, la vie de l’Emmanuel, « Dieu avec nous ».




    Aucun commentaire:

    Enregistrer un commentaire

    Sacrements

    Fêtes chrétiennes

    Vivre en Église