Paroisse Catholique du diocèse de Saint-Étienne

  • News

    Départ de Henri le Roch

    Avant son départ, Henri Le Roch nous livre son témoignage

    A l'occasion de la messe célébrée dimanche 6 mai 2012 à 10 h 30 à Saint Georges, c'est avec émotion qu'Henri le Roch a pris la parole pour remercier les paroissiens qui l'ont accompagné et pour les encourager à poursuivre.  


    Il y a 11 ans, Henri Le Roch souhaitant quitter la ville pour “se mettre au vert”, se mettait à la recherche d’une paroisse où il pourrait rendre quelques “petits” services. C’est ainsi qu’encouragé par Louis Pitaval, le curé d’alors, Henri débarquait à Saint-Georges avec ses deux gros chiens, une montagne de livres, de musique, de partitions et de projets. On nous l’avait annoncé comme quelqu’un de très compétent, on avait oublié de nous dire que c’était surtout quelqu’un de très gentil, à l’écoute des autres et que sa grande érudition ne l’empêchait pas de se mettre à la portée de tout le monde.

    Il a mis en route les assemblées de prières à Sauvain et Saint-Georges. Pour les préparations il nous aidait à bien approfondir les textes et son commentaire pendant l'assemblée était compréhensible de tous et toujours en phase avec notre vie quotidienne. Même si on n'était souvent pas très nombreux à ces assemblées, c'était toujours un moment de partage très convivial où on pouvait prendre la parole et dialoguer sans crainte.

    Grâce au groupe « Lire ensemble la Parole de Dieu » Henri nous a fait partager sa grande connaissance de la Bible. Il a beaucoup apporté à tous ceux qui y ont participé. Il a su partager son amour de la Parole de Dieu, mais il a su aussi faire partager son amour de la musique et du chant. Il a toujours répondu présent quand l’équipe liturgique d’un village lui faisait appel pour qu’il apporte son aide dans la préparation et l’animation d’une messe. Il en a été de même à l’aumônerie, où il avait été adopté unanimement par les jeunes qui l’avaient surnommé amicalement “Riri”, surnom qui lui plaisait puisque, disait-il, il le faisait rajeunir de 50 ans.

    En 2005, il créait la chorale “la boite à chansons” qui devenait rapidement un lieu de rencontre pour les personnes de tous les villages du Haut-Lignon et même au-delà. On ne chantait pas pour le succès ou le palmarès mais simplement pour prendre du plaisir en chantant. Avec lui, nous avons fait 21 concerts. Il organisait aussi des répétitions de chants religieux, il s’est impliqué dans le MCR où il conduisait les réunions avec diplomatie, tout comme dans la commission liturgique et l’équipe liturgie et sacrement. Dans un souci de faire connaissance avec davantage de personnes, il a été durant quelques années correspondant du Progrès et il apporté son aide à l'espace multi média du Haut Lignon.

    Sentant qu’avec l’âge, il avait de plus en plus besoin de visites de spécialistes, c’est la mort dans l’âme qu’il s’est résolu à retourner à Saint Etienne ce qui lui permet aussi de se rapprocher de sa grande famille. Sa famille adoptive du Haut-Lignon le regrettera beaucoup mais son souvenir

    restera dans le cœur de ceux qu’il a aidé à grandir et qui essaieront de poursuivre seuls le chemin qu’il leur a tracés. Merci Henri pour tout ce que tu nous as apportés, tu seras toujours le bienvenu parmi nous.

    Agnès et Michèle pour la feuille paroissiale de mai 2012


    Aucun commentaire:

    Enregistrer un commentaire

    Sacrements

    Fêtes chrétiennes

    Vivre en Église