Paroisse Catholique du diocèse de Saint-Étienne

  • News

    Veillée pascale avec les enfants à Arthun

    Nous les avions invités, ils sont venus nombreux fêter la résurrection du Christ samedi 19 avril 2014, pour la veillée pascale célébrée à Arthun.


    La liturgie solennelle de la veillée pascale se divise en quatre étapes :


    - Le rite du cierge pascal, qui utilise les symboles du feu et de la lumière.
    - Le rite de la Parole de Dieu, qui rappelle au peuple chrétien son histoire sainte, depuis la création, jusqu'à la résurrection du Christ.
    - Le rite baptismal, qui renouvelle l'action régénératrice du baptême.
    - Le rite eucharistique (la messe) qui récapitule les trois rites précédents.

    Le rite du cierge pascal

    La célébration commence à l'extérieur avec la bénédiction du feu pascal.
    Tandis que les fidèles ont le visage tourné vers la lumière, un cierge à la main, les enfants sont regroupés autour du feu pour assister à l'ouverture solennelle de la veillée pascale par le père Louis PITAVAL.
    Après la salutation à l'assemblée pour rappeler que nous fêtons la résurrection du Seigneur, le célébrant bénit le feu. C'est le diacre, Damien Muller, qui allume le cierge pascal au feu nouveau.


    La procession de la lumière

    Sur le cierge pascal on lit en rouge les inscriptions "Alpha" et "Oméga" et le millésime de l'année. Ces symboles représentent le Christ, au commencement de tout (alpha) et jusqu'à la fin du monde (Oméga).
    Du cierge pascal, la lumière se répand progressivement aux cierges des enfants qui vont porter cette lumière à l'assemblée.
    Cette procession de la lumière qui pénètre dans l'église obscure, manifeste la sortie des ténèbres à la suite du Christ.





    Le rite de la Parole de DieuPar une série de plusieurs lectures empruntées à l'Ancien Testament, depuis la Genèse jusqu'aux prophètes, la liturgie de la vigile pascale fait revivre aux fidèles l'histoire du peuple hébreux qui est aussi son histoire sainte. Chaque lecture est entrecoupée d'un refrain.
    Pour cette veillée pascale, nous choisissons trois lectures de l'Ancien Testament sur les sept normalement prévues :


    • La Création de la nature et de l'homme selon la Genèse 1, 1-2,2
    • La libération d'Israël par le passage de la Mer Rouge selon l'Exode 14, 15-15, 1
    • L'amour de Dieu pour Jérusalem son épouse (Is 54, 5-14).
    • Suit la lecture des Actes des apôtres : Baptisés dans la mort de Jésus selon Rm 6, 3-11 (lettre de Saint Paul aux Romains)

    L’Alléluia, qu'on ne chante pas pendant tout le temps du Carême, retentit de nouveau. Nous entonnons "Dieu est une fête aujourd'hui" en tapant dans nos mains.

    L'évangile de la résurrection (L'apparition de Jésus ressuscité à Marie Madeleine et l'autre Marie" selon Matthieu 28, 1-10) est proclamé par le diacre. Damien Muller fait ensuite une très belle homélie.
    Les enfants suivent les textes illustrés sur écran blanc.

    Un panneau évolutif est complété au fur et à mesure par les enfants avec des illustrations.


    Le rite baptismal

    Le diacre invite les enfants à se mettre autour du baptistère.
    Le prêtre bénit l'eau puis invite le peuple a renouveler sa profession de foi baptismale avec le Credo, le cierge de nouveau allumé.
    Il se tourne vers les fidèles pour les asperger abondamment avec une branche de buis.
    En recevant cette eau bénite, nous nous rappelons notre baptême et demandons à Dieu de nous pardonner nos péchés.


    Le rite eucharistique

    Les enfants effectuent une procession des offrandes.
    Après le rite eucharistique, la messe se termine dans la joie.





    Aucun commentaire:

    Enregistrer un commentaire

    Sacrements

    Fêtes chrétiennes

    Vivre en Église