Paroisse Catholique du diocèse de Saint-Étienne

  • News

    Ils sont allés à Ars prier pour les vocations

    Les paroisses de Feurs, Noirétable et Saint Vincent en Lignon ont envoyé une délégation de 48 personnes à Ars pour le pèlerinage provincial de prière pour les vocations, jeudi 8 mai 2014. Pour le diocèse, ce sont 500 personnes qui sont allées prier à Ars.



    A 7 heures jeudi matin, 25 personnes de la paroisse de Boën montent dans le car pour un pèlerinage de prière organisé par les diocèses de Belley-Ars, Viviers, Valence, Lyon, Saint-Étienne, Grenoble, Chambéry et Annecy, afin que naissent des vocations de prêtres, par l'intercession du curé d'Ars.

    9 h 15 : arrivée à Dardilly, village d'enfance de Jean-Marie Vianney. Première étape de la journée. Les pèlerins se rendent à l'église du village pour vivre un temps ponctué de témoignages sur le thème "famille et vocation", de chants avec le groupe stéphanois Mal'Ak, et d'une catéchèse de Mgr Dominique Lebrun. Retrouvez les interventions sur le site du diocèse ici.

    Pendant ce temps, les enfants visitent la maison du curé d'Ars et découvrent sa vie à travers des jeux.

    12 h : les pèlerins arrivent à Misérieux pour la pause pique-nique dans le très beau parc de Cibeins à deux kilomètres de Ars.

    14 h : avec une heure de retard sur le programme, les marcheurs prennent la route pour rejoindre Ars. Trois groupes sont formés. Le premier prie autour du chapelet. Les deux autres sont davantage axés sur le dialogue autour de questions préparées par le service diocésain des vocations.

    Deux cars amènent à Ars les personnes qui ne peuvent marcher. Aux portes du village, l'accès est compliqué. Les cars sont déviés de rue en rue et tournent en rond ! Pendant ce temps, les minutes défilent.

    15 heures : le temps est désormais compté, la visite de Ars ne peut se faire. Certains prennent quand même un temps rapide pour aller se recueillir devant la chasse du saint curé d'Ars. Mais pour le parcours visite du séminaire et de la maison du curé d'Ars, il faudra revenir une autre fois. Dommage !


    15 h 30 : les pèlerins sont réunis derrière l'église de Ars, dans "la prairie". Le soleil est au rendez-vous. Les prévoyants sont assis sur leur siège pliant, les autres par terre. La célébration eucharistique peut commencer. Elle est présidée par le cardinal Barbarin et concélébrée par les évêques de la Province Rhône-Alpes, et d'un évêques de Russie, de passage en France.

    Une grande procession avec les servants d'autel, les diacres, prêtres et évêques, ouvre la célébration. Le coeur du curé d'Ars est apporté en début de cortège. Les pèlerins prient par son intercession, "Que Dieu nous donne la joie d’avoir des prêtres", thème du pèlerinage.

    Le cardinal Barbarin, avec sa verve habituelle, propose une très belle homélie, insistant sur la phrase de l'évangile du jour prononcée par Jésus : Moi, je suis le pain vivant descendu du ciel pour vous nourrir. "C'est une phrase qui dit l'essentiel du message de Jésus" , conclue-t-il, "la messe n'est pas une obligation, c'est une nécessité. C'est une nourriture qui nous amène vers les autres. Communier est un bonheur incroyable !".

    17 h 15 : la messe est terminée. Les départs s'échelonnent diocèse après diocèse. D'autres imprévus attendent celui de Saint-Etienne avec pour conséquence, une attente de plus d'une heure avant de pouvoir reprendre le car. Tant pis ! La journée s'est bien déroulée, sous le soleil et dans la prière.

    Frédérique Défrade








    Aucun commentaire:

    Enregistrer un commentaire

    Sacrements

    Fêtes chrétiennes

    Vivre en Église