Paroisse Catholique du diocèse de Saint-Étienne

  • News

    L'Épiphanie, c'est quoi ?

    Que fête-t-on le jour de l'Épiphanie ?

    Epiphanie, en grec, veut dire « apparition » ; c'est la fête des rois, la visite des trois rois mages, Melchior, Gaspard et Balthazar venus porter des cadeaux à l'enfant Jésus : de la myrrhe, de l'encens et de l'or.

    - L'or, cadeau royal
    - L'encens, symbole de la prière de l'homme et du divin.
    - La myrrhe, utilisée pour embaumer les morts et rappelant l'humanité de Jésus.

    En France, l'Epiphanie est célébrée le deuxième dimanche après Noël. Comment fête-t-on l'Epiphanie ? La tradition veut que, ce jour-là, on partage un gâteau (le plus souvent, une galette à la frangipane) dans lequel est caché une fève. La galette est découpée, parfois avec une part de plus pour le pauvre ou l'étranger ; elle est ensuite distribuée par un enfant sous la table ou les yeux fermés qui nomme les convives au fur et à mesure qu'on désigne les parts. Celui qui trouve la fève devient le roi, reçoit une couronne et choisit sa reine, ou inversement. L'Epiphanie n'est pas célébrée de la même façon partout : en Espagne, c'est le jour où les enfants reçoivent des cadeaux ; à Venise, les gondoliers défilent déguisés en sorcières ; en Allemagne, des enfants déguisés en rois mages font du porte-à-porte pour bénir les maisons. Partout, du fait de ses traditions festives et ludiques, l'Epiphanie est une fête pour les enfants. C'est une excellente occasion de continuer, après Noël, de parler à vos venues de l'Avènement de Jésus et de sa présentation aux rois mages venus lui apporter des présents.

    Peuple de la terre, louez le Seigneur
    les mages devant l'enfant Jésus
    les mages devant l'enfant Jésus


    Lire l'Évangile de Matthieu : La visite des mages

    (Matthieu 2, 1-12)


    2.1 Jésus étant né à Bethléem en Judée, au temps du roi Hérode, voici des mages d'Orient arrivèrent à Jérusalem, 2.2 et dirent: Où est le roi des Juifs qui vient de naître? car nous avons vu son étoile en Orient, et nous sommes ve nus pour l'adorer. 2.3 Le roi Hérode, ayant appris cela, fut troublé, et tout Jérusalem avec lui. 2.4 Il assembla tous les principaux sacrificateurs et les scribes du peuple, et il s'informa auprès d'eux où devait naître le Christ. 2.5 Ils lui dirent: A Bethléem en Judée; car voici ce qui a été écrit par le prophète: 2.6 Et toi, Bethléem, terre de Juda, Tu n'es certes pas la moindre entre les principales villes de Juda, Car de toi sortira un chef Qui paîtra Israël, mon peuple. 2.7 Alors Hérode fit appeler en secret les mages, et s'enquit soigneusement auprès d'eux depuis combien de temps l'étoile brillait. 2.8 Puis il les envoya à Bethléem, en disant: Allez, et prenez des informations exactes sur le petit enfant; quand vous l'aurez trouvé, faites-le-moi savoir, afin que j'aille aussi moi-même l'adorer. 2.9 Après avoir entendu le roi, ils partirent. Et voici, l'étoile qu'ils avaient vue en Orient marchait devant eux jusqu'à ce qu'étant arrivée au-dessus du lieu où était le petit enfant, elle s'arrêta. 2.10 Quand ils aperçurent l'étoile, ils furent saisis d'une très grande joie. 2.11 Ils entrèrent dans la maison, virent le petit enfant avec Marie, sa mère, se prosternèrent et l'adorèrent; ils ouvrirent ensuite leurs trésors, et lui offrirent en présent de l'or, de l'encens et de la myrrhe. 2.12 Puis, divinement avertis en songe de ne pas retourner vers Hérode, ils regagnèrent leur pays par un autre chemin.

    Aucun commentaire:

    Enregistrer un commentaire

    Sacrements

    Fêtes chrétiennes

    Vivre en Église