Paroisse Catholique du diocèse de Saint-Étienne

  • News

    C'est quoi la Pentecôte ?

    La Pentecôte : don de l'Esprit

    Petite histoire de la Pentecôte

    A l’origine, la fête de la Moisson était célébrée le cinquantième jour après l’offrande de la première gerbe d’orge. En grec, cinquantième se dit pentecostè : c’était une fête joyeuse. A la fête agraire vint s’ajouter une commémoration historique vers le Xe siècle avant J-C. Elle rappelait la promulgation de la Loi au Sinaï, cinquante jours après la sortie d’Égypte : l’alliance ancienne était alors conclue. Au premier siècle, cinquante jours après la Résurrection de Jésus, au matin de la fête juive de Pentecôte, alors que Jérusalem grouille de gens de partout, les apôtres et des disciples sont réunis dans le lieu-dit cénacle . Selon la promesse de Jésus, ils y reçoivent l’effusion du Saint Esprit. Sur le modèle des théophanies (manifestation de Dieu) de l’Ancien Testament, vent violent et langues de feu confirment la présence divine. A l’inverse de la tour de Babel, la langue comprise de tous rassemble des personnes de tous horizons sociogéographiques. Plus encore, l’Esprit donne aux apôtres l’intelligence de la foi et la force de persuasion pour répandre la Bonne Nouvelle. L’alliance nouvelle est scellée. L’Eglise de Jésus-Christ est née. Les témoins sont prêts à parcourir le monde. C’est la fête de l’Esprit Saint pour toujours. C’est la Pentecôte !

    L'Esprit de Dieu est à l'oeuvre

    Les Apôtres reçoivent l'Esprit Saint, ils partent dans le monde entier annoncer : "Jésus est ressuscité. Croyez en lui". C'est la naissance de l'Église.

    Cinquante jours après Pâques, l'Église célèbre l'envoi de l'Esprit Saint aux apôtres. Un temps nouveau s'ouvre pour la communauté chrétienne, appelée à annoncer Jésus-Christ mort et ressuscité au monde entier. C'est par l'Esprit Saint que les chrétiens d'hier et d'aujourd'hui, témoigneront, parfois jusqu'au don complet de leur vie, du Christ Ressuscité. C'est ce même Esprit Saint qui est toujours à l'oeuvre aujourd'hui, notamment à travers les gestes de solidarité et de charité dont l'humanité est capable.

    Pentecôte, détail vitrail, église de Feurs ©Défrade
    Pentecôte, détail vitrail, église de Feurs ©Défrade

    Les langues de feu

    L'expression "langue de feu", généralement employée à propos de l'événement de la Pentecôte, n'est pas exactement celle qu'emploie le livre des Actes des Apôtres (2,3) pour décrire la venue de l'Esprit Saint sur les disciples. Selon ce texte, en effet, "des langues leur apparaissent, comme du feu qui, se divisant, se posèrent sur chacun d'eux'.

    Le feu est un symbole classique de Dieu dans ses apparitions (théophanie) (comme le buisson ardent). La forme prise par le feu, les langues, permet de jouer sur le double sens de ce mot en grec comme en français, et d'établir la relation entre le feu et le fait que les apôtres s'adressent à la foule en diverses langues (2,4), chaque peuple comprenant "en sa propre langue" leur enseignement (2,5 à 11).

    Durant le temps ordinaire qui suit, les chrétiens, qui ont reçu le don de l'Esprit, en  vivent. et le célèbrent en Eglise. Eux aussi annoncent la Bonne Nouvelle de Jésus.

    Le catholicisme romain divise les textes liturgiques en trois années A B C. L'année A utilisera principalement des textes de l'évangile de Matthieu, B Marc et C Luc. On compte 32 dimanches dans le temps dit ordinaire. Ces dimanches sont intercalés entre les grandes fêtes de Noël et de Pâques. La liturgie utilisera la couleur verte pour célébrer ces périodes.
    "L'Esprit du Seigneur remplit tout l'univers".



    Sacrements

    Fêtes chrétiennes

    Vivre en Église