Paroisse Catholique du diocèse de Saint-Étienne

  • News

    En savoir plus sur la Bible

    Un dossier consacré à la Bible. Combien de livres dans la Bible, qui l'a écrite, qui sont les évangélistes, comment trouver un texte dans la Bible...
    Bible /©Défrade
    Bible /©Défrade


    La Bible, une bibliothèque

    Le mot de BIBLE nous vient du latin "Bibliae" qui veut dire "Les Livres
    Elle est UNE en deux ensembles : l'Ancien et le Nouveau Testament
    Elle est UNE, pourtant c'est une bibliothèque : 46 livres de l'Ancien Testament et 27 livres du Nouveau Testament.
    Il a fallu environ 2000 ans pour qu'elle soit complète.
    Elle est d'abord PAROLE, puis mise par écrit entre 1100 av. J.C. et 90 ap. JC.

    Le premier ensemble (l'Ancien Testament) est organisé en trois grands recueils :

    • Loi ou Pentateuque (Torah).
    • Prophètes (Neviim)
    • Ecrits ou Sagesse (Ketouvim)

    Le deuxième ensemble (le Nouveau Testament) comprend :

    • Les 4 Évangiles (Matthieu, Marc, Luc, Jean) et les Actes des Apôtres (Luc).
    • 21 lettres ou épîtres dont 14 de Saint Paul ; 1 de Saint Jacques ; 2 de Saint Pierre, 3 de Saint Jean, 1 de Saint Jude.
    • L'Apocalypse (qui signifie "Révélation" ou "Dévoilement") de Saint Jean.

    Trouver un texte de la Bible sur internet

    • Lire la Bible sur Catholique.org,Cliquer ici
    • Pour consulter un passage de la Bible dans la traduction liturgique AELF Cliquer ici
    • Textes du jour sur le Portail de la liturgie catholique Cliquez ici
    • Comparez les Evangiles est un outil pour comparer facilement les quatre Evangiles (les trois évangiles synoptiques de Matthieu, Marc et Luc, et l'évangile de Jean)


    Comment rechercher un texte dans la Bible ?

    Il existe plusieurs livres (73 au total), mais pour s'y retrouver chacun d'entre eux porte un titre. De même, chaque livre a été divisé en chapitre et chaque chapitre en verset. Ces découpages ont été fait de façon plus ou moins arbitraire pour permettre aux lecteurs du monde entier de s'y retrouver.
    Toutes les bibles catholiques présentent la même succession de livre.
    Dans le texte comme dans les notes et les références,les chiffres gras désignent toujours les numéros de chapitre, les chiffres maigres (en exposant) les numéros de verset.

    Ainsi :

    • Lc 24,27 signifie : Evangile selon St Luc, au Chapitre 24, le verset 27. 
    • Dt 6,4-6 signifie : Livre du Deutéronome, Chapitre 6, versets de 4 à 6 ; 
    • Ex 6,2-9.15 ; 20,1 signifie : Livre de l'Exode, Chapitre 6, versets 2 à 9 et verset 15 plus le verset 1 du Chapitre 20

    La Bible dit-elle la vérité ?

    Non seulement la science n’explique pas le passé, mais elle n’explique ni le présent ni l’avenir. Ce n’est d’ailleurs pas sa fonction. De plus les scientifiques sont actuellement d’accord pour reconnaître leur ignorance et leur petitesse face à l’infiniment grand ou l’infiniment petit. Le seul fait que la science progresse constamment est la preuve que la science n’est pas la vérité mais une recherche de la vérité. Si la science tente de démontrer le « comment », elle ne répond pas à la question du « pourquoi ».

    La Bible contient certaines inexactitudes scientifiques et historiques et pourtant derrière ces récits mythiques, derrière ces poèmes… il y a bien une Vérité vraie, la « Vérité », celle du dessein de Dieu qui a choisi, par amour, de faire alliance avec l’humanité, à travers le peuple juif où sa Parole Vivante va prendre corps. Ce dessein de Dieu va se dérouler dans le temps, jusqu’à nous aujourd’hui, et ainsi jusqu’à la fin du temps et de l’espace. En tout cela, la Bible dit vrai. Ces récits venus d’un autre temps, d’une autre mentalité, exigent bien un effort pour en comprendre et les mots et le sens profond. Voilà pourquoi l’Église catholique encourage la lecture communautaire.

    évangéliste Marc, église de Sainte Foy les Lyon /©Défrade
    évangéliste Marc, église de Sainte Foy les Lyon /©Défrade


    Quatre évangélistes, quatre styles différents

    Quatre évangélistes, quatre récits qui ne sont pas forcément identiques, chacun a écrit selon sa propre sensibilité. Pour eux, l’important n’étaient pas d’écrire un récit historique, mais de retranscrire ce qu’ils ont compris du message de Jésus. De même que deux personnes ne relateront pas un événement vécu en commun de la même façon. Chacun s’attardera à mettre en valeur avant tout ce qu’il a perçu de cet événement, les détails importent peu.

    Matthieu

    Matthieu destinait son Evangile à des chrétiens d’origine juive, il a le souci constant de montrer la continuité entre l’Ancien Testament et Jésus. Matthieu présente Jésus comme le nouveau Moïse que l’on attendait, mais Moïse n’était que le porteparole de Dieu, Jésus lui, parle de sa propre autorité : « Et moi, je vous dis ».

    Luc

    Luc devenu chrétien, témoigne de sa propre foi. Il présente Jésus comme le prophète des derniers temps, celui qui vient annoncer la venue du Royaume de Dieu. Il insiste sur la tendresse de Dieu pour tous et surtout pour les exclus, sur l’importance de la prière, sur l’urgence à se décider face à Jésus.


    Marc

    Marc aurait écrit son évangile pour des chrétiens qui ne connaissaient pas les coutumes juives. Dans cet évangile, le plus court, Marc dépeint un Jésus très humain, avec des émotions, des joies, qui se met en colère. Il rapporte peu de discours de Jésus, il préfère montrer un Jésus qui enseigne par ses actes. Il est venu annoncer le Royaume de Dieu et en donne des signes.

    Jean

    Jean a un projet : amener le lecteur à prendre position face à Jésus, dans cet évangile, Jésus apparaît comme un homme semblable aux autres, mais cet homme est le fils de Dieu. Jésus a été totalement homme et totalement Dieu ce qui lui permet de montrer le chemin qui conduit à Dieu.


    Les symboles des quatre évangélistes

    • L'évangéliste Jean prend l'apparence d'un aigle.
    • Luc celle d'un taureau ailé.
    • Marc celle d'un lion ailé.
    • Matthieu celle d'un homme qui, avec ses ailes, s'apparente à un ange.

    La présence des quatre évangélistes dans les édifices religieux chrétiens (sous la forme de sculptures, fresques, mosaïques) est très fréquente. On peut les trouver figurés sous leur forme humaine, tenant ou écrivant leur évangile, mais le plus souvent ils prennent une apparence symbolique, ils sont alors tous représentés avec des ailes et trois d'entre eux sous une forme animale. Cette dernière représentation est appelée le "tétramorphe". Ils tiennent souvent dans leurs pattes ou mains leur évangile, symbole de la foi et de la connaissance.

    Vidéo : comprendre les quatre Evangiles

    Un reportage biblique sur une question de foi extrait de "Mille questions à la foi" à voir en entier sur :  www.ktotv.com


    Les quatre évangiles par KTOTV

    La Bible : Vérité scientifique ou vérité qui fait vivre ?

    Il y a vrai... et vrai
    La vérité scientifique est un objet du savoir... car elle est cohérente avec la pensée d'une époque donnée. Ce savoir peut être changé par l'acquis d'un nouveau savoir (les astronomes, par exemple, ont longtemps pensé que le soleil tournait autour de la terre...).
    La vérité scientifique est de l'ordre du savoir alors que dans la Bible la vérité n'est pas un objet du savoir mais c'est une personne à rencontrer. Je dois me positionner par rapport à cette personne, en qui je peux dire que je crois.
    Les auteurs bibliques n'avaient pas pour objectif de dire une vérité scientifique, historique, biologique ou autre. Leur but était tout autre: ils parlaient de leur expérience d'un Dieu qui se révélait dans leur vie, qui marchait avec eux et transformait leur manière de voir le monde.
    Au début, ces histoires étaient personnelles. La personne ayant vécu l'expérience de Dieu la racontait aux autres. Puis, peu à peu, certaines de ces histoires sont devenues les histoires de tous car chacun s’y retrouvait. Elles étaient regroupées et devenaient, longtemps après les faits, un livre de la Bible.
    Pour ces anciens, la vérité scientifique n'est pas le plus important. Ils n'ont pas beaucoup de moyens pour y accéder. Ce qui compte pour eux, c’est la vérité qui fait vivre : vraiment Dieu existe, il aime tous les hommes, il veut pour tous la paix, il met sous leur responsabilité l'harmonie de toute sa création.
    Dans la Bible, l'homme peut découvrir que Dieu est à chercher dans sa propre histoire : Dieu n’est pas un concept. Il est, et il sera toujours plus grand que ce qu'une seule personne peut en dire. Voilà pourquoi la Bible est faite d’une multitude d'histoires. Les auteurs de la Bible témoignent d’abord de la présence de Dieu dans leur vie. Source http://diocese-trois-rivieres.org

    Aucun commentaire:

    Enregistrer un commentaire

    Sacrements

    Fêtes chrétiennes

    Vivre en Église