Paroisse Catholique du diocèse de Saint-Étienne

  • Les signes et rites de la veillée pascale

    La veillée pascale, moment majeur de l’année liturgique, se déroule dans la nuit du samedi au dimanche de Pâques. Les chrétiens célèbrent la résurrection du Christ.

    Le rite du cierge pascal qui utilise les symboles du feu et de la lumière

    La célébration de la vigile pascale commence par la bénédiction du feu nouveau. Un grand feu est allumé à l'extérieur de l'église. Les fidèles sont invités à se regrouper autour de lui, en formant un large cercle. L’assemblée prend le temps de contempler le feu qui brûle. Le célébrant fait la bénédiction du feu. Comme toutes les lumières étaient éteintes le soir du jeudi saint, une flamme neuve doit s’allumer pour qu’on puisse célébrer dans la nuit du samedi. La plus ancienne bénédiction du feu nouveau que nous connaissons se trouve dans le Pontifical romain du XIIe siècle. On y décrit aussi la procession à l’extérieur jusqu’à l’ambon dans le lieu de célébration.

    Veillée pascale à Bussy /©Défrade
    Veillée pascale à Bussy /©Défrade

    Allumer le cierge pascal qui apporte la lumière

    On allume le cierge pascal directement au feu nouveau puis on transmet cette lumière aux fidèles. Pendant la procession d'entrée dans l'église, une personne porte le cierge pascal vers l'autel joliment décoré à cette occasion. Cette procession de la lumière qui pénètre dans l'église obscure manifeste la sortie des ténèbres à la suite du Chris

    Symbolisme du cierge pascal

    Le cierge pascal symbolise le Christ lumière victorieux de la mort. Il signifie la présence vivante du Christ dans l’Église, lui qui est passé de la mort à la vie, des ténèbres à la lumière. - Les inscriptions gravées sur le cierge expriment aussi un symbolisme du cierge pascal. Sur la cire du cierge il y a une croix rouge. Dans chacun des angles formés par les bras sont inscrits un des quatre chiffres du millésime de l’année. Au-dessus et au-dessous de la croix, la première et la dernière lettre de l’alphabet grec (Alpha et Omega) manifestent que le Christ est commencement et fin de toutes choses

    Le rite de la Parole

    Par une série de sept lectures (que l'on peut réduire) empruntées à l'Ancien Testament de la Genèse jusqu'aux prophètes, la liturgie fait revivre aux fidèles l'histoire du peuple hébreux qui est aussi son histoire sainte. Chaque lecture est suivie d'un refrain chanté qui souligne cet évènement. L'évangile marque le sommet de la liturgie de la Parole. Il rapporte qu'au matin de Pâques, les femmes ont trouvé le tombeau vide et qu'un ange leur a annoncé la résurrection de Jésus

    Christ est ressuscité ! Qu'elle explose la joie du monde qui connaît enfin la Vie ! Qu'elle éclate la joie des hommes enfin libérés ! Seigneur, la Pâque est une fête en nos cœurs ! Gloire à toi Seigneur ressuscité pour les siècles des siècles.

    Le rite baptismal

    On célèbre ensuite la liturgie baptismale, car la nuit de la Résurrection est, par excellence, la nuit de la naissance à la vie nouvelle dans le Christ. Après avoir chanté la litanie des saints (qui remplace la prière universelle) et procédé à la bénédiction de l'eau baptismale, le célébrant baptise les catéchumènes, s'il y a lieu et il procède à l'aspersion de l'assemblée à l'aide d'une branche de buis, en mémoire de leur baptême.

    Le rite eucharistique

    Les cloches qui étaient restées silencieuses depuis le jeudi saint se mettent à sonner à toute volée la gloire du Christ ressuscité. La messe qui est le mémorial de la passion et de la résurrection du Christ, se poursuit par la prière eucharistique puis la communion.
    Christ est ressuscité ! Qu'elle explose la joie du monde qui connaît enfin la Vie ! Qu'elle éclate la joie des hommes enfin libérés ! Seigneur, la Pâque est une fête en nos cœurs ! Gloire à toi Seigneur ressuscité pour les siècles des siècles.






    Aucun commentaire:

    Enregistrer un commentaire

    Sacrements

    Fêtes chrétiennes

    Vivre en Église