Sainte Agathe : patronne de l'église de Sainte Agathe la Bouteresse

 Sainte Agathe 

Sainte Agathe : patronne de l'église de Sainte Agathe la Bouteresse


Nom issu du grec "agathos"
Fête le 5 février
Vierge et martyre, née à Palerme (ou à Catane), morte en 251, sous Dèce.

D'après la légende, elle appartenait à une grande famille noble et chrétienne. Le consul romain s’éprit d’elle, mais elle avait fait vœu de chasteté et repoussa ses avances. Quintanius la dénonça comme chrétienne, et la fit conduire à Catane où elle fut condamnée à être flagellée, ses chairs déchirées et les seins tranchés, puis enfin brûlée sur des charbons ardents.

Selon la légende, saint Pierre apparu dans sa prisonn la guérit. L’éruption de l’Etna, un an après, provoqua de nombreuses conversions. La protection qu’elle aurait assurée aux habitants de Catane lors de l’éruption de l’Rtna a contribué à sa popularité.

Représentée portant ses seins coupés sur un plat. La ville de Catane conserve un voile miraculeux. Patronne des nourrices. Invoquée contre les maux de seins et les incendies. Patronne de l'île de Malte. Trois basiliques lui sont dédiées.

Statue de Sainte Agathe - église de Sainte Agathe la Bouteresse /©photo F.Défrade
Statue de Sainte Agathe - église de Sainte Agathe la Bouteresse /©photo F.Défrade
église de Sainte Agathe la Bouteresse

Vous pourriez aimer ces articles également

0 Comments