Adoration eucharistique en continue pour le diocèse de Saint-Etienne

Lettre pastorale de Mgr Sylvain Bataille à tous les catholiques du diocèse


Chers amis,

A plusieurs reprises, je vous ai parlé d’un projet qui me tient particulièrement à cœur : l’adoration continue de l’Eucharistie pour la mission dans le diocèse. Nous savons combien le Concile
Vatican II a mis l’Eucharistie au cœur de la vie de l’Eglise, comme source et sommet de toute vie chrétienne, de toute évangélisation. Le renouveau de l’adoration eucharistique que nous constatons depuis plusieurs décennies est certainement une des conséquences de cette insistance.
Il apparaît aussi qu’adoration et évangélisation sont intimement liées.
Le Pape François écrivait dans son message pour la journée des vocations 2017 :
« L’Esprit est le fondement de la mission. Il ne peut jamais y avoir de pastorale vocationnelle ni de mission chrétienne sans la prière assidue et contemplative.
En ce sens, il faut alimenter la vie chrétienne par l’écoute de la Parole de Dieu et,
surtout, prendre soin de la relation personnelle avec le Seigneur dans l’adoration eucharistique,
« lieu » privilégié de la rencontre avec Dieu. »

Prier silencieusement le Christ qui s’offre à son Père et à nous dans l’Eucharistie,
est une réponse à l’appel qu’il adresse à ses apôtres : « Ne pouvez-vous pas veiller une
heure avec moi ? » (Mc 14, 37). Il s’agit, pour chacun de nous, de vivre un temps d’arrêt,
de cœur à cœur, dans notre vie souvent si agitée, pour nous laisser saisir par Jésus,
tel que nous sommes, « Venez à moi vous tous qui peinez sous le poids du fardeau
et moi je vous procurerai le repos » (Mt 11, 28).
Ce n’est pas une parenthèse dans le quotidien mais, au contraire, ce qui lui donne toute sa force. L’adoration permet de mieux approfondir la dynamique de l’offrande qui est au cœur
de l’Eucharistie, de notre vie dans le Christ. Elle nourrit l’engagement dans la mission et le service des plus pauvres. Nous recevons de l’Eucharistie la grâce d’être, comme le Christ,
donnés au Père et aux autres.

S’engager à venir adorer toutes les semaines, c’est entrer dans une grande
chaîne de prière qui porte jour et nuit la mission du diocèse, de chacun d’entre nous,
et la souffrance de tous ceux qui sont éprouvés. « Sans moi, vous ne pouvez rien faire »
dit le Christ (Jn 15, 5).
Cette adoration est prévue dans la chapelle de l’évêché afin de souligner que cette prière concerne tout le diocèse. Cependant, elle ne pourra se mettre en place que si les paroisses s’engagent
(surtout les plus proches), et l’information doit être largement diffusée dans les mouvements et les groupes les plus divers. Je sais que certains ne sont pas à l’aise avec cette pratique,
ce que je respecte, mais d’autres portent profondément le désir de prier
pour la mission et de favoriser ainsi la vie spirituelle chez tous les « acteurs » du diocèse.

Concrètement j’invite tous les Catholiques qui le souhaitent, prêtres,
diacres, religieux et religieuses, laïcs, à venir adorer une heure par semaine,
pour se relayer dans le service de la prière, en se mettant ensemble humblement
devant le mystère de l’Amour. Cette permanence dans la prière permettra
aussi à tous ceux qui sont de passage à l’évêché de venir se joindre à cette intercession.

► Formulaire d’inscription pour la chaîne d’adoration eucharistique continue pour le diocèse de Saint-Étienne

 

Adoration sur notre paroisse Saint Vincent en Lignon

- le 4ème jeudi après la messe de 9h30 à Boën
- le premier vendredi après la messe de 8h30 à Sainte-Agathe-la-Bouteresse








Vous pourriez aimer ces articles également

0 Comments