Prière - ô mère pourquoi tant de tendresse dans ton regard ?

statue de la vierge à Boisset ©defrade

Prière - ô mère pourquoi tant de tendresse dans ton regard ?

Une prière de Nguyện Tân Văn (1928-1959) qui en 1944 va prendre le nom de Frère Marcel Van comme Religieux Rédemptoriste et vivre dans le Nord-Vietnam communiste où il meurt en camp de rééducation de Yen Binh le 10 juillet 1959 à 31 ans.

« Ô Mère, pourquoi tant de tendresse dans ton Regard ?
Quand Tu penches la tête et fixes les yeux sur moi,
Je vois sur ton Visage une extrême bonté.
Ton Regard est pour moi une tendre caresse.

Ô Marie, que ton Regard est attachant.
Je crois y lire ton ardent Amour,
Ta profonde Compassion pour mon âme,
Et pour ma vie tout remplie de souffrances.

Tu me regardes, Tu me regardes sans cesse,
Tant dans les jours de joie que de tristesse,
Et ton Regard est une invitation à me jeter dans Tes bras
Pour y être cajolé et guéri de mes blessures.

Ton Regard est ma consolation dans mes peines,
Il est la joie et la paix de mon cœur.
Si je fais un faux pas et tombe dans le péché,
Ton Regard est un avertissement pour mon âme.

Les jours où je suis joyeux, Tu me regardes aussi avec amour,
Comme pour ajouter encore à ma joie, et dans ta Bonté,
Tu n’oublies pas de me regarder dans les combats de la vie,
Comme pour m’encourager à garder la patience.

Surtout dans les moments où je suis à bout de force,
Tu ne manques jamais de me regarder.
Dans le trouble comme dans les dangers,
Ton Regard est mon réconfort et mon soutien.

Ô Marie, je T’aime beaucoup !
Il me suffit de regarder ton Visage pour être rassuré ;
Il me suffit de regarder ton Visage pour dissiper ma tristesse ;
Il me suffit de regarder ton Visage pour recouvrer la paix.

Ô Mère chérie, que de tendresse dans ton Regard !
Regarde-moi jusqu’à mon arrivée en paradis,
Jusqu’au moment où, comme englouti dans la pupille de tes Yeux,
Je contemplerai avec Toi le Dieu d’une Tendresse infinie ».
Ainsi soit-il.

Frère Marcel Van (1928-1959)


Vous pourriez aimer ces articles également

0 Comments