Décès du père Maurice Arnaud

 

Décès du père Maurice Arnaud

Le père Maurice Arnaud est venu durant de longues années apporter son concours le week-end pour assurer des messes. Il s'est éteint dans la paix du Christ le 27 janvier à l'âge de 84 ans. Les obsèques ont été célébrées le lundi 1er février en l’église St-Pierre-St-Paul de la Rivière à Saint-Etienne, en présence de Mgr Bataille.

Le Père Maurice Arnaud, prêtre du diocèse de Saint-Etienne, sera inhumé au cimetière de Saint-Sauveur-en-Rue. 

Retrouvez un témoignage du père Maurice Arnaud sur le site du diocèse https://www.diocese-saintetienne.fr/actualites/deces-du-p-maurice-arnaud

 

Rétrospective en images


 

Homélie lors des funérailles

Par le diacre Alain Arnaud 
Homélie funérailles de
Maurice Arnaud
1 février 2021. Eglise de la Rivière.


Ordinairement marqué par de petits évènements, la vie des proches de Maurice, sa famille, à laquelle il était très attachée, ces amis, les habitants de Saint-Sauveur-en-Rue son village natal et ces nombreux amis au sein du diocèse se trouve tout à coup ébranlé par sa mort….
Même si sa santé vacillante nous avait préparé à son départ, il reste que le moment de la mort surprend toujours. La mort nous surprend toujours, car croyant où non nous ne pouvons l’admettre, ce n’est pas toi Maurice qui dirait le contraire avec tout le temps que tu as passé comme membre actif de Jalmalv. Nous avions eu l’occasion de beaucoup en parler ensemble lorsque tu venais nous rendre visite à la Talaudière le samedi en venant prendre le café. Devant la mort de nos proches nous avons un moment de révolte, quelques soit l’âge du départ.
 
Mais comme pour nous ressaisir Maurice nous redit au travers du passage du livre des Lamentations que nous venons d’entendre que la fidélité du Seigneur est inlassable. Ce livre qui décrit la détresse des Judéens déportés à Babylone est là pour nous redire ce que Maurice a ressenti à la maison des aînés avec l’isolement liée à la crise sanitaire que nous traversons.
 
Ce même livre témoigne en même temps du sursaut spirituel qui se fait jour au cœur de la tragédie. C’est aussi ce que Maurice veut nous dire et nous laisse comme signe d’Espérance en nous rappelant comme le fait également le psaume de «  garder notre âme dans la Paix près de toi Seigneur ».
Oui le Seigneur entend ceux qui l’appellent, il est proche du cœur brisé et il sauve l’Esprit abattu.
Les textes qui ont été choisi ce matin son plein d’Espérance, et c’est bien l’essentiel que vous voulez nous redire du passage de Maurice sur cette terre, cette maison commune qu’il a parcouru souvent en randonnée et qu’il a écouté au travers du cri des Hommes au cours de son ministère de prêtre.
 
Maurice était un homme de dialogue, il ne cherchait pas à dominer mais il savait écouter et accueillir. Il savait prendre son temps.
Il savait parler sans violence. Il ne refusait pas les affrontements quand la justice ou la solidarité étaient bafouées ; mais il était sans haine, et sans rancunes dans les combats. C’était un doux mais un tenace qui ne se laissait pas abattre par les critiques ; il savait ouvrir des chemins de réconciliation.
De tels hommes sont heureux dit le Christ ; ils ont trouvé le secret du bonheur. Ils sont de plain-pied dans le Royaume de Dieu. Ils partagent aujourd’hui la Joie même de Dieu.
Retenons pour aujourd’hui et pour demain le secret du bonheur tel que le Christ nous l’annonce.
Cette page d’Évangile nous donne des précisions sur les hommes et les femmes que Jésus déclare Heureux, ce sont d’abord ceux et celles qui comptent sur Dieu plus que sur leurs propres ressources ou performances.
 
Ces Béatitudes ne sont pas d’abord un discours, elles sont une personne, Jésus christ. Jésus Christ fût l’homme des Béatitudes. Je vous invite donc à regarder celui que vous êtes venus entourer et à regarder en même temps Jésus Christ, dont le message est d’abord une vie avant d’être un récit. Je voudrais retenir trois points de ces Béatitudes qui me semblent témoigner des bonheurs qui habitaient Maurice : 
- Son attachement aux personnes qui vivaient des fragilités, des pauvretés, avec le temps que Maurice a donné dans ses différentes missions comme dans l’accompagnement à Jalmalv pour aider les plus fragiles.
Seul le pauvre au sens évangélique du mot sait se réjouir de ce qu’on lui donne. Jésus Christ a été le pauvre par excellence. Son bonheur était de faire la volonté de son Père.
OUI «  Heureux les pauvres de cœur, le Royaume des cieux est à eux ».
- Son attachement à la Justice et à la Paix, dans l’accompagnement des mouvements d’actions catholique et les luttes du monde agricole pour un avenir meilleur « Heureux les artisans de paix ils seront tous appelés fils de Dieu » « Heureux ceux qui sont persécutés par la Justice, le Royaume de Dieu est à eux. »
 OUI, Jésus Christ a été ce passionné de Justice et de Paix. Il est venu sur terre pour embraser le monde de cette justice et de cette Paix.
- Son attachement à la fidélité : en famille, avec ses amis, au sein du village de Saint Sauveur en rue, avec les paroissiens des divers secteurs où il a été envoyé.
OUI, Jésus Christ a été le fils fidèle de Dieu. Sa fidélité a été totale parce qu’il n’était pas encombré de lui-même. Il avait un projet, un seul celui d’aimer, aimer Dieu et ses frères. La pureté du cœur voilà ce qui rend l’Homme libre. « Oui heureux les cœurs purs, ils verront Dieu ».
 
Chers amis, n’oubliez jamais le visage écoutant de celui que vous avez aimé et qui vous aimait. N’oubliez jamais ses pas à la rencontre des hommes. N’oubliez jamais ses mains tendues à sa famille : frères, sœurs, neveux, nièces, amis et autres personnes plus anonymes.
Voulez-vous que dans le silence durant quelques minutes, nous méditions le message que nous laisse Maurice au travers de ces Béatitudes, c’est un héritage à ne pas oublier et à faire fructifier, car c’est là que se trouve le vrai bonheur.
 
Adieu MAURICE.

0 Comments