Paroisse Catholique du diocèse de Saint-Étienne

  • News

    Bol de soupe pour le Carême

    Mercredi 10 février 2016, l'entrée en Carême a été marquée par la messe des Cendres à l'église de Boën, qui s'est poursuivie par un temps convivial avec le partage d'un bol de soupe et d'une pomme.


    La photo insolite du jour !


    Pourquoi des cendres ?

    Le mercredi des Cendres marque l'entrée officielle en Carême et dans le cycle pascal. Il peut tomber n'importe quel mercredi entre le 4 février et le 10 mars, en fonction de la date de Pâques. Les cendres qui proviennent des rameaux de l'année précédente, brûlés pour l'occasion, sont déposées sur le front des fidèles. Cette coutume de se couvrir la tête de cendres - et à l'origine de se revêtir aussi d'un sac - est une ancienne pratique pénitentielle qui remonte au peuple hébreu (Jonas 3.5-9 : Jérémie 6.26 ; 25- 34 ; Matthieu 1 1,21).


    Pour aller plus loin



    Evangile du mercredi des cendres 

    Évangile de Jésus Christ selon saint Matthieu

    En ce temps- là,
    Jésus disait à ses disciples :
    « Ce que vous faites pour devenir des justes,
    évitez de l’accomplir devant les hommes
    pour vous faire remarquer.
    Sinon, il n’y a pas de récompense pour vous
    auprès de votre Père qui est aux cieux.

    Ainsi, quand tu fais l’aumône,
    ne fais pas sonner la trompette devant toi,
    comme les hypocrites qui se donnent en spectacle
    dans les synagogues et dans les rues,
    pour obtenir la gloire qui vient des hommes.
    Amen, je vous le déclare : ceux-là ont reçu leur récompense.
    Mais toi, quand tu fais l’aumône,
    que ta main gauche ignore ce que fait ta main droite,
    afin que ton aumône reste dans le secret ;
    ton Père qui voit dans le secret
    te le rendra.

    Et quand vous priez,
    ne soyez pas comme les hypocrites :
    ils aiment à se tenir debout
    dans les synagogues et aux carrefours
    pour bien se montrer aux hommes
    quand ils prient.
    Amen, je vous le déclare : ceux-là ont reçu leur récompense.
    Mais toi, quand tu pries,
    retire-toi dans ta pièce la plus retirée,
    ferme la porte,
    et prie ton Père qui est présent dans le secret ;
    ton Père qui voit dans le secret
    te le rendra.

    Et quand vous jeûnez,
    ne prenez pas un air abattu,
    comme les hypocrites :
    ils prennent une mine défaite
    pour bien montrer aux hommes qu’ils jeûnent.
    Amen, je vous le déclare : ceux-là ont reçu leur récompense.
    Mais toi, quand tu jeûnes,
    parfume-toi la tête et lave-toi le visage ;
    ainsi, ton jeûne ne sera pas connu des hommes,
    mais seulement de ton Père qui est présent au plus secret ;
    ton Père qui voit au plus secret
    te le rendra. »

    – Acclamons la Parole de Dieu.
    ©AELF 

    Aucun commentaire:

    Enregistrer un commentaire

    Sacrements

    Fêtes chrétiennes

    Vivre en Église